Jeepmag Historique
Willys MB - La naissance d’un Mythe

samedi 17 février 2001, par Richard

C’est en mai 1940, que « l’U.S.-ARMY » , définit les caractéristiques d’un véhicule de liaison léger, de faible encombrement et capable de bonnes performances en tout terrain : poids à vide < 590 kg, charge utile 272 kg, empattement maximum de 2,032 m, 4 roues motrices, 2 ou 4 roues directrices, emport et mise en oeuvre d’une mitrailleuse de 30 mm. Le comité technique accepte ces recommandations le 27 mai, un budget de 175 000 dollars est attribué au financement du programme. L’appel d’offre est lancé en juin, il impose aux soumissionnaires de s’engager à livrer 70 véhicules, dont 8 avec les quatre roues directrices dans un délai de 75 jours et de présenter un prototype dans les 49 jours. Sur les 135 industriels consultés, seul Willys Overland Inc et l’ American Bantam Co répondent à l’appel d’offres et envoient leurs propositions.

Le 29 Juillet 1940 Willys demande un délai de 120 jours pour faire face à des ruptures d’approvisionnement de ses sous-traitants, et c’est Bantam qui reçoit les 171 185 dollars alloués par l’état pour les frais d’études et livre son prototype terminé depuis 2 jours, le 23 septembre. Celui-ci subit pendant un mois les tests de viabilité de l’armée, auxquels assistent courant octobre des observateurs de Willys et Ford invités par le gouvernement, rien ne lui est épargné et finalement deux défauts majeurs figurent au rapport : le manque de puissance du moteur Continental de 45 ch. et un poids trop élevé (900 kg).L’armée consciente de son surréalisme, redéfinit le poids du véhicule à 980 kg. Le rapport d’essai qui ne mentionne qu’une vingtaine de défauts ou incidents mécaniques, juge que les tests sont concluants et commande les 70 véhicules de présérie prévus au marché.

Le 16 octobre, Ford n’ayant pas répondu à la soumission remet de sa propre initiative une offre de prix à la grande satisfaction de certains services de l’armée. Avant que l’intégralité de la commande initiale ne soit livrée par Bantam, l’armée lui adresse une nouvelle commande, de 1 500 "BRC 40", très controversée au sein du Quarter Master Corps qui aurait voulu la partager avec Ford et Willys. Face à cette pression, une commande de 1500 véhicules de présérie est envoyée à Willys et Ford qui livrent respectivement avant la fin novembre, une Willys Quad et une Ford Pigmy , leur propre vision de la Bantam.

Des tests sévères mettant en concurrence les véhicules des 3 protagonistes commencent alors.En Mai 1941, Ford livre son dernier véhicule de présérie, une GP dernière évolution de la Pigmy. Le 23 juillet, la Willys MA évolution de la Quad est reconnue la plus performante, grâce à son moteur « Go devil » de 60 chevaux, devant la Bantam BRC 60 suivie de la Ford Gp.Malgré cela le contrat faillit revenir à Ford, mais celui ci déjà surchargé par l’effort de guerre, était incapable d’honorer la commande initiale, ce fut donc Willys impliqué dans aucun programme, disposant d’une capacité importante de production et qui de plus avait proposé le prix le plus bas, qui contracta la fourniture de 16 000 Willys MA, Bantam fut purement et simplement évincé.

Immédiatement le contrat signé, une réunion est programmée visant à déterminer les modifications à effectuer sur les Willys MA, afin de remplacer certaines pièces par des éléments déjà utilisés par l’armée américaine, le modèle ainsi amélioré est alors standardisé sous l’appellation Willys MB.

Ford aidé par ses partisans revient dans la course dès octobre 1941 grâce à la licence de fabrication que Willys doit lui céder. Tous le programmes depuis le début, jusqu’à la livraison de la dernière jeep fut entaché d’irrégularités ...




DANS LA MÊME RUBRIQUE :

Copyright © Jeep m@g 2005
Contact